Que sont les déchets verts ?

Sous la dénomination de déchets verts est regroupé l’ensemble des résidus d’origine végétale en provenance de l’activité des particuliers comme des activités économiques.

Les principaux acteurs qui collectent des déchets verts sont les communes et communautés de communes par leur rôle d’entretien des espaces verts et des bords de route, de ramassage et de collecte des déchets verts auprès des administrés, la gestion des forêts…

Viennent ensuite les entreprises et professionnels qui œuvrent dans le secteur de l’horticulture, du paysagisme, des pépinières et autres exploitations forestières.

Comment valoriser les déchets verts ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, brûler les déchets verts est très néfaste pour l’environnement ainsi que pour la santé.

La valorisation organique par le principe de compostage va transformer la matière en amendement pour les sols. Un compost utilisé par les exploitations agricoles et maraîchères en remplacement des engrais chimiques traditionnels.

Les déchets acceptés sur les plateformes de compostage de Saint Jean du Cardonnay et de Cléon sont uniquement des déchets végétaux, principalement : tontes de gazon, feuilles, tailles de haie et d’arbustes, déchets floraux, massifs, paille…
Les branchages doivent avoir, au maximum, un diamètre de 20 cm, pour une longueur n’excédant pas 1 mètre.

Valenseine est le partenaire privilégié pour répondre à l’obligation de traitement et de valorisation des déchets verts en Seine-Maritime.

Sites régulièrement autorisés au titre de la loi sur les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement :

  • L’Unité de Compostage de Cléon / Capacité nominale : 15 000 T
  • L’Unité de Compostage de Saint Jean du Cardonnay/Capacité nominale : 40 000 T

noteinfo11AGRO